Le Bouddha a enseigné que la souffrance mentale est une conséquence des souillements mentaux (kilesas)

La foi dans le bouddhisme
January 7, 2020
Busyness
January 7, 2020

Le Bouddha a enseigné que la souffrance mentale est une conséquence des souillements mentaux (kilesas)

Le Bouddha a enseigné que la souffrance mentale est une conséquence des souillures mentales (kilesas), et qu'aucune souillure

ne disparaît jamais d'elle-même, les souillations ne peuvent être abandonnées que par la pratique du Voie Huit.

Si c'est vrai, alors plus tôt nous commençons à pratiquer le Dhamma avec sincérité et un sentiment d'urgence, mieux c'est. Tôt ou tard, ce

Le travail devra être fait. Si ce n'est pas aujourd'hui, alors demain. Si ce n'est pas demain, alors après-demain. Si ce n'est après-demain, alors la semaine prochaine. Si ce n'est pas la semaine prochaine, alors le mois prochain. Si ce n'est pas le mois prochain, puis l'année prochaine. Si ce n'est pas l'année prochaine, puis dans une année ultérieure. Si ce n'est pas dans cette Vie, alors dans une vie future.

Comme nous n'avons aucune garantie quant à notre santé physique, à notre accès aux enseignements ou même à une naissance humaine à l'avenir, il est logique de nous appliquer alors que nous bénéficions de conditions favorables.

Le temps est précieux ; utilisez-le avec sagesse.

Ajahn Jayasaro

The Buddhist News

FREE
VIEW